source: http://www.rootsroads.com/

Les chats qui tombent des balcons et d’autres réflexions sur la vie des chats

J’ai souvent entendu que les chats ne tombent jamais, ou qu’ils retombent toujours sur leur pattes.

Depuis que le chat d’une amie est tombé de la terrasse au 5e etage, j’ai revu ma copie et j’ai même appris que ce genre d’accidents était très courant…

Il paraît même, que les chats seraient recidivistes. Après avoir survécu, ils tomberaient à nouveau du toit ou du balcon.

En été, si les fenêtres sont ouvertes, la terrasse ouverte, le chat va se promener, jouer à attrapper des insectes, sauter par erreur ou par témérité. Quelque soit la raison, il court le risque de faire une chute de plusieurs étages et selon la chute, ses organes peuvent être endommagés.

Voilà une raison de plus de vivre dans une maison si vous avez  un chat.

Avoir des chats en appartement est loin d’être idéal

L’absence de jardin nous oblige à utiliser des toilettes en granules chères et polluantes, générant des déchets. Pourtant, on pourrait remplacer ces granules par du sable et d’autres mélanges plus naturels puis les composter.

En appartement, le chat n’a pas accès à la magie de l’herbe, de la vie tout autour de lui, il est dans le béton comme nous. Certes, cela lui évite des bagarres avec d’autres chats mais il peut aussi s’ennuyer.

La vie des chats en appartement offre cependant un avantage : on évite la mort de dizaines ou de centaines de rongeurs et d’oiseaux que le chat ne chassera pas au cours de sa vie.

J’aime beaucoup les chats, mais il faut reconnaitre que les millions de chats que nous avons est un poids pour la biodiversité.

Les cats cafés et les chats partagés

Les cafés à chats ou « cat cafés » peuvent sembler être un concept étrange à première vue mais ils sont un moyen, parmi d’autres, de faire des chats des animaux plus « communs », partagés.

Partager les chats, les chiens et autres animaux de compagnie, offre plusieurs avantages qui permettraient de sortir des problèmes et des dilemmes évoqués plus haut.

Ce type de concept, foyer pour animaux, club, association ou café, doit évidemment être réalisé dans le respect du bien-étre des animaux et avec un bon dressage des chiens.

D’une part, partager les chats (et autres animaix) signifie partager les tâches et les espaces. Les chats peuvent vivre sans risques de chutes en immeuble, avoir accès a un jardin et donc à des toilettes naturelles.

Le partage permet d’avoir moins de chats/chiens au total. Ce qui permet de préserver la biodiversité.

On partage les frais de vétérinaire, les responsabilités et comme il y a moins de chats/chiens au total, le nombre de produits chimiques (vaccins, anti-parasites,…) est réduit.

On a accès à des chats, chiens ou autres, tout en évitant les odeurs qui peuvent s’imprégner dans notre maison (marquage de territoire, chien mouillé,…).

On évite l’abandon des animaux au bord de la route, par les gens qui ne veulent plus s’en occuper ou simplement veulent partir en vacances. On n’a pas de souci à nourrir, promener ou à faire garder son animal de compagnie en notre absence.

Et on peut aller les visiter quand on veut, si un foyer d’animaux ou un café thématique est proche de chez-nous !

Un nourriture plus saine et écologique

Il est vrai que les chats doivent manger de la viande et la moins saine pour nos petits félins est la viande de boeuf. Le poulet et le poisson est ce qui ressemble le plus à ce qu’un matou pourrait attraper dans la nature.

On pourrait aussi imaginer créer des pâtées pour chats (et chiens), ou des friandies, faites aux insectes d’élevage.

Les insectes sont la viande la plus écologique à élever, ils consomment peu d’eau, peu de nourriture et peu d’espace pour un kg de viande. De plus, on peut potentiellement les élever soi-même chez soi, même sans balcon, ce qui est un moyen d’économiser de l’argent, du transport et des emballages.

Les vers de farine sont parmi les insectes les simples à élever et ils sont très nourrissants : votre animal de compagnie s’en portera certainement mieux, evitant les additifs et pesticides contenus dans la viande d’élevage industriel.
Cela permet également de nourrir son animal de compagnie de manière plus éthique et sans le forcer à devenir végétarien.

Avez-vous d’autres idées pour faire de la vie du chat une expérience plus belle et respectant l’environnement ?

share post :

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Advertisment ad adsense adlogger